† Bienvenue dans le monde de Twilight Destiny †
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L'ultime refuge(?)

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Amshell
Premier chevalier de Diva
avatar

Nombre de messages : 101
Date d'inscription : 22/05/2006

MessageSujet: L'ultime refuge(?)   Jeu 6 Sep - 1:34

Accompagné d'Armada, Amshell avait prit en main la suite des opérations et avait conduit son accolyte jusqu'à un refuge éloigné de Paris, en pleine campagne. De cette distance, il était en effet quasiment impossible que les créatures situées sur Paris ne repèrent leur présence. Ainsi, Amshell allait enfin pouvoir s'atteler à ses activités sans risque d'être dérangé. Avant tout, il allait lui falloir créer une combinaison spéciale pour Armada.

"Enfin, nous y voilà! Armada, j'ai le plaisir de te faire découvrir l'une de mes planques favorites! Cette maison de campagne située au milieu de nulle part est parfaite et m'a très souvent rendue service!
Tu peux prendre tes aises et te reposer, de mon côté, je vais sur le champ mettre au point ta combinaison. J'ai exactement tous les éléments qu'il me faut dans mon laboratoire!"


Aussitôt dit, aussitôt fait, Amshell se dirigea vers son laboratoire situé à l'étage de la demeure et referma la porte derrière lui. Allait s'en suivre ensuite de longues heures de préparation et de travail jusqu'à ce que...

"Enfin! J'ai réussi!! Ahaha!! Je suis heureux de constater que mon génie créatif n'a pas disparut!"

Redescendant les marches d'escalier conduisant au rez-de-chaussée où se trouvait Armada, Amshell lui présenta ensuite fièrement la combinaison qu'il avait soigneusement confectionné. Celle-ci était entièrement noire et avait l'aspect du latex mais était on ne peut plus résistante.

"Voilà! Avec cette nouvelle tenue, tu n'auras plus à te soucier de l'utilisation de tes pouvoirs. Ils n'auront aucun effet sur elle!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Armada
Chyroptère Génétiquement Modifié
avatar

Nombre de messages : 92
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: L'ultime refuge(?)   Ven 7 Sep - 17:18

Tranquillement assis dans un fauteuil, le mutant regardait intensément le feu qui brûlait dans la cheminée. Il l'avait embrasé d'un seul geste. Plus il vieillissait, plus il maîtrisait ses pouvoirs grandissants. Cela avait quelque chose de très inquiétant, mais aussi d'excitant. Ce fut lors de ce moment de concentration intense que le Chevalier revint de son laboratoire, armé d'une tenue noire comme la nuit. Armada récompensa le scientifique d'un sourire narquois. Il saisit la tenue, puis il tira légèrement dessus pour en vérifier l'élasticité.

"Elle résisterait même à ma métamorphose ?"

Si Amshel ne le savait pas, le mutant estimait bien marquer un nouveau point dans son estime. Mais à moins qu'il ne fut préoccupé par quelque chose d'autre, ou bien aveugle, il avait du apercevoir une partie de son potentiel qui ne cessait d'évoluer lors de son combat contre les deux Monarques. Il plaça la tenue sur son épaule, prêt à quitter les lieux.

"Bien, je suppose que Leto est toujours à Paris. Mais je ne suis pas si sûr de le trouver si facilement, il n'est qu'un humain après tout. N'y a-t-il pas un procédé plus aisé ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amshell
Premier chevalier de Diva
avatar

Nombre de messages : 101
Date d'inscription : 22/05/2006

MessageSujet: Re: L'ultime refuge(?)   Sam 15 Sep - 4:40

Satisfait de son travail, Amshell avait tranquillement regardé Armada enfiler sa nouvelle tenue. Celle-ci lui allait à merveille et le chiroptéra modifié paraissait content du résultat. Cependant, Armada étonna quelque peu Amshell lorsqu'il lui demanda si la combinaison serait également résistante à sa transformation. Le chevalier ne se serait jamais douté que son "expérience" aurait autant de ressources.

"Mmmh, je suppose que cette combinaison est assez résistante, oui. De toute manière, nous ne le saurons que sur le moment."

C'est alors qu'Armada s'apprêta à partir en quête du scientifique qu'Amshell désirait: Vincente Leto.
Ainsi, le chiroptéra lui demanda quelle était la méthode la plus efficace pour retrouver la trace de la cible. Il n'y avait malheureusement pas de recette miracle...


"Je crains fort ne pas pouvoir t'aider Armada. Si Leto est toujours sur Paris, il faudra te baser sur les auras dégagées par ses compagnons chiroptères pour le retrouver. Je compte sur toi!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Armada
Chyroptère Génétiquement Modifié
avatar

Nombre de messages : 92
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: L'ultime refuge(?)   Sam 15 Sep - 5:31

Armada sourit tristement. Amshel était loin de se douter que le dragon de plusieurs mètres que devenait sa création était aussi dangereux. Il n'avait vu que celle dans son refuge, elle n'était même pas comparable avec l puissance qu'il avait déployé à Manchester. Dire que ce schifft avait vraiment cru qu'il s'était suicidé ...

"J'en doute, j'en doute ... Ce n'est pas tellement un boulot pour moi, mais tant pis, je m'en charge. Je me nourrirai en route ... Attendez vous à me revoir d'ici peu, Père."

Il déploya ses deux ailes d'écailles et de chair avant de sauter par la fenêtre ouverte en s'envoler vers d'autres cieux moins acceuillants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Armada
Chyroptère Génétiquement Modifié
avatar

Nombre de messages : 92
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: L'ultime refuge(?)   Sam 3 Nov - 13:55

Après quelques heures de vol, bien inconfortables pour le scientifique, Armada arriva bien tôt en vue de la cache d'Amshel. Il atterrit en douceur sur le plancher des vaches avant de relever le scientifique. Ressentant toujours la présence de son Père, le mutant entra sans frapper. Le Chevalier avait du ressentir son arrivée bien longtemps auparavant. Ainsi, il posa Leto sur une chaise et se posta à ses côtés.

« Voici votre commande. Livrée dans les délais. Cependant je crains que l’air de la capitale ne lui ait appauvrit son potentiel cognitif. »

Avec un léger sourire sadique, Armada appuya sa main sur l’épaule de Leto. Bien entendu, rien ne lui était arrivé, mais cela aurait pu … Heureusement, il n’avait pas ouvert la bouche du voyage, sûrement trop occupé à regarder le vide sous ses pieds. Peut être avait-il un cerveau finalement ?

« Je ne demande qu’à ce que vous respectiez vos accords, Père. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vincente Leto
Cinq Fleshes - Infiltré au Bouclier Rouge
avatar

Nombre de messages : 207
Date d'inscription : 20/01/2007

MessageSujet: Re: L'ultime refuge(?)   Mar 6 Nov - 7:07

Vincente se degagea de l'etrainte d'Armada et essuya sa veste à plusieurs reprises. Tres bien, la bonne nouvelle était qu'Armada travaillait bien pour Amshell. Vincente s'adressa alors à lui.

"Hum, la prochaine fois que vous aurez besoin de me voir, je prefererais un coup de fils, sa me permettrais un voyage plus confortable et ne risquerais pas de compromettre ma couverture, Chevalier Amshell. A oui il semblerait que j'en ai appris sur vous dernierement, je suis d'ailleur deçu que vous ne m'ayez rien dit, cela aurait simplifier pas mal de choses et fait avancer mes recherches plus rapidement... Enfin peut importe desormais. Cependant si ce que vous avez à faire risque de prendre du temps, il vaudrait mieux etre prudent, le Bouclier Rouge m'a implanté une puce pour pouvoir me localiser, donc à moins que vous n'ayez un moyen de la retirer de ma tete je pense qu'il ne vaudrais mieux pas s'attarder ici."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amshell
Premier chevalier de Diva
avatar

Nombre de messages : 101
Date d'inscription : 22/05/2006

MessageSujet: Re: L'ultime refuge(?)   Sam 10 Nov - 1:16

Amshell s'était lentement retourné lorsque Armada entra de nouveau dans la pièce. Bien entendu, Vincente l'accompagnait et le chevalier était amplement satisfait du travail fournit par "sa créature".
Souriant lorsque le scientifique s'adressa à lui, Amshell se leva ensuite de son siège et s'approcha de lui. Puis, d'une voix glaciale, il lui repondit.


"Vous n'aviez plus rien à faire avec ce Bouclier Rouge cher Vincente. Il était donc nécessaire pour moi de vous faire venir... sur le champ. Je me suis apperçu que vos dernières petites expériences avaient été un succès comme nous l'avions prévu non?... Aussi, je pense qu'il est grand temps pour nous de bâtir une nouvelle armée pour Diva grâce à vos connaissances en génétique!"

Amshell paraissait exhulter. Il était si excité à l'idée que cette future armée puisse redonner à sa reine son lustre d'antan et puisse lui permettre de se venger de tous les traitres et d'asservir ce monde une bonne fois pour toute pour consacrer le nouveau règne... Celui des chiroptères!
De plus, cette dernière pensée lui remémorant la requête d'Armada, Amshell s'enquit ensuite de répondre à la créature.


"En ce qui concerne notre accord Armada, il vous faudra patienter encore un petit moment... Diva ne se trouve pas en France. Elle se repose dans un endroit tranquille et isolé ou personne ne pourra la trouver. Concentrons-nous sur notre objectif prioritaire avant tout! Ton aide me sera extrêmement précieuse pour garantir notre sécurité à Vincente et moi."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Armada
Chyroptère Génétiquement Modifié
avatar

Nombre de messages : 92
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: L'ultime refuge(?)   Sam 10 Nov - 4:22

Armada avança vers Amshel. Ses yeux jetaient des éclairs. Il était pourtant clair qu’il voulait voir Diva, et de suite ! Le mutant se plaça à côté de Leto, mais sa colère laisser échapper un peu trop de chaleur, ce qui pourrait, malencontreusement, incommoder l’humain.

« Je pensais avoir était clair. Je veux voir Diva. Vous avez intérêt à vous dépêcher car je ne suis pas très patient. Soit, je vous protègerai, mais pas indéfiniment, Père. D’autant plus que j’ai deux « Monarques » à mes trousses. Ils ne risquent pas de me laisser en paix avant longtemps ! »

Bien qu’il se trompait, Armada essayait de ne pas vexer Amshel, tout en mettant en avant le fait qu’il était pressé de rencontre enfin sa mère. Le Chevalier était son seul moyen de la rencontrer un jour. Et les deux Monarques qu’Amshel avait vu à l’œuvre serait le meilleur moyen de le décider à ses dépêcher.

« Nous devons donc bouger, et rapidement. Je pense qu’à Cinq Fleshes, nous avons le moyen d’enlever cette foutue puce, non ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vincente Leto
Cinq Fleshes - Infiltré au Bouclier Rouge
avatar

Nombre de messages : 207
Date d'inscription : 20/01/2007

MessageSujet: Re: L'ultime refuge(?)   Sam 10 Nov - 4:56

Vincente s'etonna d'apprendre qu'Armada avait deux monarques à ses trousses. Cele ne pouvant être que Cymoril et Faust, il s'empressa de dire:

"Mes creations vous posent probleme, Armada? Ne vous inquietez pas, tant que je suis avec vous, j'ai les moyens de negocier avec eux... Ne pensez pas que je les ai laissé en liberté sans avoir moyen de faire pression sur eux pour qu'ils ne se retournent pas contre moi...

Par contre, je dois vous informer d'une information capitale qui pourrez vous interresser, Amshell. Je sais ou se trouve le manoir de Selena, et j'ai cru comprendre qu'elle ne travaillait plus avec vous... La bas se trouve un laboratoire contenant toutes les information sur le sang Ace of Sword, d'apres ce que j'ai eu le temps de lire. Je pense que prendre possession de ses informations seraient capitale pour les combats à venir.

Ma couverture ne dois pas encore etre reveler. Si on se rend compte que je travaille à Cinq Fleshes maintenant, alors il y a fort à parier que ces documents seront tres vite demenagé. Si nous allons à Cinq Fleshes, il faut que le bouclier Rouge pense que je sois votre prisonier.

De plus ils sera aisé de leur faire croire que je travaille pour vous par contrainte... Je pense que pour votre armée, il fodra incorporer quelques genes de Corpse pour les rendre obéissant. De plus, peut être que leurs ajouter quelques genes d'Armada les rendrais encore plus puissant... Enfin dans tous les cas si nous voulons aller à Cinq fleshes nous ferions mieux de nous rpesser, ça n'est qu'une question de temps avant qu'une equipe du Bouclier Rouge ne se lance à ma poursuite..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cymoril
Furie originelle
avatar

Nombre de messages : 682
Age : 32
Localisation : quelque part
Date d'inscription : 27/04/2006

MessageSujet: Re: L'ultime refuge(?)   Sam 10 Nov - 13:40

Avec un hurlement de furie, Cymoril fracassa le toit du refuge.
- ARMADA !!!
Elle atterrit dans la pièce où les trois occupants s'étaient rassemblés et fit disparaître ses ailes. La peau de Cymoril prit une teinte d'argent et ses yeux se firent plus brillants que des améthystes. Son bras droit se métamorphosa en une lame d'épée et son bras gauche prit la forme d'un haut bouclier. Sa grimace de rage dévoila ses canines de vampire. Après des semaines à roucouler à la campagne, Cymoril était redevenue une Monarque.
C'est alors qu'elle comprit son erreur en découvrant ceux qui étaient réunis dans la pièce. S'étant focalisée sur Armada, elle n'avait pas tenue compte d'Amshell... Cette erreur allait sûrement se montrer tragique. Peu importait. Elle était ici pour protéger son amour et était sûre de sa force. Après tout, n'était-elle pas une Monarque sans le fléau d'une servitude envers une quelconque Reine ? La créature la plus puissante arpentant ce monde ?
Elle eut un rire de dédain et son regard se posa alors sur Leto. Qu'est-ce que le scientifique faisait ici ? Apparamment, il était en bon état et libre de toute entrave.
Pas de précipitation avant de juger...
- Que faites-vous ici, Leto ? Vous ont-ils capturé ? demanda-t-elle avec une douceur dangereuse.
Ses connaissances des Monarques et des Chiroptères étaient bien trop importantes pour tomber entre les mains d'Armada et Amshell... S'il était prisonnier, elle devrait le libérer. Si cependant, il était là de son plein gré, elle se ferait une joie de le pendre avec ses propres entrailles...
Elle s'interposa entre lui et les deux autres, attendant sa réponse et le début des hostilités.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vincente Leto
Cinq Fleshes - Infiltré au Bouclier Rouge
avatar

Nombre de messages : 207
Date d'inscription : 20/01/2007

MessageSujet: Re: L'ultime refuge(?)   Dim 11 Nov - 2:36

L'entrée de Cymoril était vraiment la derniere chose qu'attendais Vincente. Etait elle envoyée par le Bouclier Rouge? Ou bien était ce le hasard qui l'avait amené ici?

Vincente realisa alors une chose. Il avait inséré une puce dans les deux monarques, pour pouvoir l'avertir en cas d'approche. En jetant un coup d'oeil rapide dans l'appareil situé dans sa poche, il constata que Cymoril n'était pas sensé etre là d'apres l'appareil.


*Impossible... Est ce que ma puce c'est retrouvée endomagée? Alors ça veux dire que...*

Vincente realisa que le systeme de securité implanté dans les monarques, une puce capable de liberer des decharges electriques pour les ralentir et les empecher d'agir, avait egalement peu etre été endomagé ou detruit. Par prudence, Vincente decida de privilegier sa couverture. Amshell comprendrait probablement, en vue de ce que Vincente venait de lui dire.

"Vous... Vous venez pour me sauver? Merci infiniement! Ils allaient me contraindre de reveler tous les secret de l'operation que j'ai effectué sur vous. C'est le Bouclier Rouge qui vous envoie? Faust est avec vous? Dans tous les cas prenez garde... Ce Chyroptere de flamme, il est très puissant! Pensez vous pouvoir vous en charger?"

Tous ce que Vincente esperait desormais était de voir un combat commencer entre Cymoril et Armada. Lequel des deux serait le plus fort? Ce combat serait decisif pour les ameliorations à apporter sur l'armée d'Amshell.


Dernière édition par le Dim 11 Nov - 10:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Armada
Chyroptère Génétiquement Modifié
avatar

Nombre de messages : 92
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: L'ultime refuge(?)   Dim 11 Nov - 6:40

Armada avait senti Cymoril arriver bien longtemps auparavant. A vrai dire, il avait su qu’elle se dirigeait vers lui dès qu’elle avait bougé. Le refuge d’Amshel n’était pas assez éloigné pour masquer sa présence, apparemment. Le côté négatif de sa force. Ne prêtant plus l’oreille aux jérémiades de Leto, il se déplaça en un instant pour se retrouver entre lui et Cymoril. Sa chaleur commença à se répandre doucement dans la pièce. Il sourit malicieusement avant d’adresser la parole à la jeune femme.

« Et bien, que de hargne pour une si jolie jeune femme. Dommage que votre chevalier servant ne soit pas à vos côtés aujourd’hui … »

Pour appuyer son propos, Armada pris l’apparence de Faust. Aptitude qu’il avait acquise lors de leur précédent combat. Il prit un air faussement candide avant de ricaner. L’amour que Cymoril devait porter à l’alchimiste serait un bon moyen pour la torturer un petit peu. De plus, il avait senti la flamme de la puissance de Faust disparaître lorsqu’il avait fuit Paris. Il avait supposé sa mort, mais il devait être encore en vie. Réduit à néant, assurément. Cette idée fit sourire Armada qui d’une frappe expédia son adversaire dehors. Il n’était pas question de détruire la baraque. Il se pencha doucement au dessus d’elle. Il prit un air doux et attentionné qui rappelait étrangement Faust. Il se mit à tourner autour d’elle aussi vite qu’il pouvait, lui susurrant de doux mots. Pour ceux qui étaient encore dans la maison, un halo de flammes semblait entoure les combattants. En effet, Armada était en train de modeler le terrain à son avantage, et ce fut bientôt une véritable tornade de braises qui entoura les deux combattants. Armada, sous l’apparence de Faust n’était à présent plus que flammes dans un torrent de flammes. Parfois, son visage réapparaissait à la surface, la chaleur devenait de plus en plus insoutenable, même pour un Monarque. Après quelques secondes, il passa enfin à l’attaque, creusant de douloureux sillons dans la chair de Cymoril.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cymoril
Furie originelle
avatar

Nombre de messages : 682
Age : 32
Localisation : quelque part
Date d'inscription : 27/04/2006

MessageSujet: Re: L'ultime refuge(?)   Dim 11 Nov - 7:57

Les flammes... L'enfer sur terre...
La métamorphose d'Armada en Faust avait porté un sévère coup à Cymoril. Assez pour qu'il la jette dehors et entame son ballet meurtrier. Sa parodie d'amour la mit dans une rage folle. Suffisament pour qu'elle soit au seuil de retomber dans sa folie meurtrière. Ses lèvres se retroussèrent en un rictus de haine et elle abandonna son épée et son bouclier, y préférant de longues griffes acérées. Elle ne ferait pas l'honneur à ce démon de se battre comme un chevalier.
Tout semblait en flammes et la chaleur menaçait de la faire suffoquer. Mais quelle importance ? Elle n'était plus humaine, que pouvait bien lui importer l'air ? Un certain confort, dut-elle reconnaître.
Son corps commença à porter des traces de brûlures qui se régénéraient au fur et à mesure. Douloureux mais négligeable. Quant à ses vêtements, ils commençaient à se consumer. Cymoril les arracha d'un geste. Tant pis pour la pudeur, elle ne voulait pas se transformer en torche. Sa peau argentée étincelait à la lumière du brasier. À cet instant, elle ressemblait à une statue de métal, une femme de vif-argent.
- Tu n'es pas Faust, misérable créature, cria-t-elle, mais rien de plus qu'un rat de laboratoire.
C'est alors qu'il passa à l'attaque et Cymoril hurla de douleur, repoussée sur plusieurs mètres. Une profonde tranchée se creusa dans la terre sous le choc. Cymoril se ressaisit et repartit à l'attaque. Elle bondit sur Armada, serrant les dents face la chaleur brûlante qu'il dégageait, et planta ses griffes dans sa toute nouvelle armure, la déchiquetant comme du papier. Elle avait l'impression de plonger ses mains dans du métal en fusion.
- Voyons voir la couleur de ton sang, lui sourit-elle.
Ses griffes se plantèrent dans l'abdomen d'Armada, tranchant tout ce qui pouvait lui servir d'entrailles. D'un coup de pied, elle l'envoya rouler loin d'elle puis porta ses griffes ensanglantées jusqu'à sa bouche.
- Appétissant, dit-elle en goûtant le sang de l'imposteur. J'en reprendrais bien encore un peu...
Mais elle ne pouvait se le nier. Le voir ainsi avec le visage de son aimé bridait ses attaques. Si seulement elle pouvait trouver un moyen pour lui faire reprendre sa vraie forme...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vincente Leto
Cinq Fleshes - Infiltré au Bouclier Rouge
avatar

Nombre de messages : 207
Date d'inscription : 20/01/2007

MessageSujet: Re: L'ultime refuge(?)   Dim 11 Nov - 10:25

Le combat que Vincente attendais venais de commencer... Armada sembla prendre l'avantage dès le depart, utilisant les sentiments de la demoiselle.

*Ce genre de pouvoir n'aura plus aucun effet sur les monarques vide de concience que nous crérons pour l'armée d'Amshell, pa setonnant qu'Armada ai l'avantage...*

Vincente se sentis quelque par frustré en voyant sa creature se faire malemener aussi facilement par le chyroptere enflammé. Quelque part, Armada representais les experience d'Amshell et Cymoril celles de Leto. Vincente se surpris à ressentir de l'empathie pour sa creation.

Soudain, les tendances semblerent s'inverser. Cymoril libera sa vrai forme, et il sembla que les avantages s'inverserent. Armada se retrouva partielement dechiqueté. Vincente ne pu s'empecher de sourire à Amshell.


"Qu'en pensez vous? En melangeant nos deux creations, je suis sur que les resultats depasseront toutes vos esperance... Comment vous y etes vous prit pour creer un tel specimen au fait?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Armada
Chyroptère Génétiquement Modifié
avatar

Nombre de messages : 92
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: L'ultime refuge(?)   Dim 11 Nov - 10:41

L’attaque de Cymoril propulsa Armada à plusieurs mètres. La tornade se volatilisa aussi tôt. Le mutant se releva, tenant ses entrailles. Il riait. D’abord douloureux, son rire se fit moqueur au fur et à mesure que sa peau se recomposait. La terre était devenue noire là où il avait atterri. Il s’avança doucement vers Cymoril, contemplant son corps argenté. Il se passa la main dans les cheveux puis essaya de se maintenir comme il avait vu Faust le faire. Un rictus dévoila ses canines proéminentes avant qu’il ne passe à l’attaque. Il transforma en un instant son bras droit qui se recouvrit d’écailles noires et parcouru d’un flot de flammes continu. De son autre main, il griffa le torse nu de la jeune femme avant de lui déboîter l’épaule d’un coup de poing. Il la savait trop solide pour la transpercer d’un seul coup, mais une articulation déboîtée ne se régénérait pas, à moins de la remettre en place.

« Et bien, Cymoril … On dirait bien que l’image de ton cher Faust t’empêche d’y voir clair ! »

Armada poussa l’audace jusqu’à caresser doucement le visage de la belle avant de frapper sa nuque pour la mettre à terre. N’ayant réussit à la faire se baisser, il la releva en lui assénant un coup de genoux dans le nez. L’horrible craquement qui s’ensuivit indiqua qu’il venait de céder sous l’impact. Profitant de la douleur de son adversaire, le mutant faucha les deux jambes de Cymoril avant de la retourner et de s’agenouiller au-dessus d’elle. Il bloqua ses deux bras avec ses genoux et immobilisa son torse avec son poids et sa force. Elle ne pourrait pas le frapper ainsi, même avec les jambes. Il s’appliqua donc à déformer le visage de la jeune femme en lui assénant de dangereux coups de poings. Le sang gicla sur le visage de celui qui avait pris l’apparence de Faust et qui s’en délecta d’un coup de langue.

« Nyaahahah !!! On dirait que tu as perdu de ta morgue ! »

Et il continuait toujours, inlassablement à massacrer la tête de Cymoril. La chaleur qu’il émettait devait en plus la brûler profondément. Il leva à nouveau son poing lorsqu’une puissante présence perturba sa perception. Armada se stoppa net, usant de ses sens pour retrouver la trace de l’invité inopportun. Il était proche. Son regard inquiet se posa sur Cymoril. Une lueur de surprise se lu un instant sur son visage lorsqu’il compris où se tenait la créature qui le menaçait … Le mutant posa sa main derrière lui, sur la peau nue de Cymoril, puis il commença à glisser tout doucement jusqu’à son ventre où il arrêta son geste. Il sentit une petite pulsation, un petit cœur battre. Son sourire s’élargit puis il saisit Cymoril à la gorge l’obligeant à tourner la tête. Il se baissa pour lui glisser quelques odieux mots.

« En voilà une surprise, petite sœur. Quel dommage, ne trouves-tu pas ? J’étais triste de penser que je ne tuerai que toi aujourd’hui … »

Il fit glisser ses griffes sur le ventre nu de la jeune femme, semblant se délecter de cette sensation. Il voulait lui faire le plus de mal possible, tuer cette sombre idiote qui menaçait la vie, et les désirs de sa Mère. Et ce bébé en était le meilleur moyen.

« Mais tu m’as amené quelqu’un d’autre avec toi. Tu vois, tu peux être gentille quand tu veux … hun hun hun … »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cymoril
Furie originelle
avatar

Nombre de messages : 682
Age : 32
Localisation : quelque part
Date d'inscription : 27/04/2006

MessageSujet: Re: L'ultime refuge(?)   Dim 11 Nov - 11:38

Un enfant... Oh, Seigneur...
Cymoril était enceinte et elle n'avait rien trouvé de mieux à faire que de se jeter dans la gueule du loup ? Mais comment avait-elle pu être aussi folle ? Comment avait-elle fait pour ne pas percevoir cette petite vie qui battait si faiblement et que les griffes d'Armada allaient bientôt renvoyer au néant ?
Oh pardon, mon tout petit... je croyais, j'étais sûre que les Chyroptères ne pouvaient donner la vie, juste la prendre...
Le visage en bouillie de Cymoril se fit soudain féroce. Son épaule lui semblait détruite, elle avait affreusement mal partout mais Armada venait de lui donner une raison de se battre jusqu'à lui faire rendre gorge.
- Pauvre fou..., ricana-t-elle. Pauvre imbécile qui ne comprendra jamais rien aux sentiments.
Il était hors de question dorénavant qu'elle ne redevienne folle mais elle pouvait tout faire pour lutter, absolument tout.
- Pauvre imbécile...
Malgré ses brûlures, malgré la douleur qui vrillait l'ensemble de son corps, Cymoril riait. Elle riait parce qu'elle savait qu'Armada ne les aurait pas, ni elle, ni son enfant. Une conviction qui s'était imposée à son esprit avec la force du désespoir.
En un instant, Cymoril ramassa tout son pouvoir de Monarque. Ses ailes émergèrent de son dos et frappèrent Armada avec une violence inouïe, l'envoyant rouler au loin. Elle se releva avec précaution, portant une main inquiète sur son ventre. La petite vie était toujours là, battant au même rythme que son coeur à elle. Cymoril eut alors un sourire magnifique.
- Tu ne tueras personne ce soir...
Ses ailes continuaient de battre, de plus en plus vite, créant un courant d'air de plus en plus violent. Les flammes d'Armada se retrouvèrent soudain soufflées par cette tempête et la température tomba en chute libre jusqu'à retrouver un niveau décent.
Cymoril continuait à sourire, radieuse, son visage se régénérant. Il restait toujours le problème de cette épaule mais elle pourrait très bien se battre avec.
- Tu n'es pas Faust. Même avec son visage, tu ne lui ressembles pas. Faust m'aime et la nouvelle de cet enfant le rendrait immensément heureux, j'en suis sûre. Ces émotions te sont étrangères, Armada, à toi qui est tout seul, sans la moindre famille pour t'aimer et te soutenir. Et c'est précisément pour cette raison que tu ne gagneras pas.
Pourtant, Cymoril devait faire attention. Un échec de sa part signifierait deux morts au lieu d'une et elle voulait par dessus tout épargner une telle douleur à son aimé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Armada
Chyroptère Génétiquement Modifié
avatar

Nombre de messages : 92
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: L'ultime refuge(?)   Dim 11 Nov - 12:27

Armada se releva en se massant le menton, visiblement amusé. Ainsi, elle ne le savait pas. Pire, cette nouvelle lui avait donné de nouveaux espoirs de victoire. Le mutant sourit et s’avança doucement vers la Monarque en rogne. Une nouvelle lueur brillait dans ses yeux. Il ne se contenterait pas que de tuer son adversaire ce soir. Il allait pouvoir laisser libre cour à ses pulsions destructrices. Il était rare de trouver un adversaire à sa taille … Et Cymoril était la dernière à pouvoir espérer lui tenir tête. Tandis qu’il marchait vers la jeune femme, ses bras se recouvrirent d’écailles et de griffes avant que des ailes de chair et d’os noires ne jaillissent de son dos. Il s’arrêta puis regarda Cymoril dans les yeux.

« Oh, il doit certainement s’en réjouir, oui. Mais pour le moment, il ferait mieux d’être préoccupé par ceux qui risquent de lui faire une petite visite d’ici peu, n’est ce pas, Père ? »

Et un petit soupçon de torture morale en plus. Armada espérait que Amshel se dépêche d’ordonner des directives pour que Faust soit traqué … Maintenant, l’enfant … Faire basculer cette pauvre parvenue dans la folie, et ainsi, il pourrait la tuer en retirant le maximum de plaisir. Anéantir cette femme … Grâce à ses ailes, il se propulsa à une vitesse vertigineuse sur Cymoril. Il la percuta de plein fouet et enfonça ses griffes dans sa chair. Il guida ses serres vers la petite vie qui naissait, espérant y mettre terme le plus rapidement possible. Au moment où il frôla le bébé, sa main se mit à le brûler atrocement. Cette sensation nouvelle pour lui l’obligea à retirer son bras par pur réflexe. Il regarda Cymoril, il ne comprenait pas ce qui avait pu se passer. Il se tenait les doigts, la douleur l’avait comme foudroyé. Cet enfant à venir avait déjà des pouvoirs ! Une menace de plus. Le mutant fit quelques pas en arrière puis se remit en position de combat.

« Voilà un petit imprévu … J’espère que je ne l’ai pas tué … Nyahahah !! »

Malgré qu’il ne pu l’admettre, la situation tournait. Le contrôle lui en échappait. Mais il ne se laisserait pas avoir pour autant. Armada déclencha une tempête de flammes, ce qui lui permit d’aller s’abriter sur le toit de la demeure d’Amshel. Cette douleur l’avait perturbé au plus au point. Jamais il ne s’était fait brûler auparavant, et cela lui … faisait peur !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cymoril
Furie originelle
avatar

Nombre de messages : 682
Age : 32
Localisation : quelque part
Date d'inscription : 27/04/2006

MessageSujet: Re: L'ultime refuge(?)   Lun 12 Nov - 12:29

Cymoril éclata d'un rire à la limite de l'hystérie. C'était tellement drôle, le si puissant Armada venait de se faire corriger par un enfant qui n'était même pas né...
Oh, mon tout petit... Que je suis fière de toi et que la nouvelle de ta venue fera plaisir à ton père. Nous allons former une famille heureuse et unie...
- Non, je te rassure, Armada, se moqua-t-elle. Mon enfant est parfaitement vivant et le restera. Mais pardonne-moi, comment va ta main au fait ?
Cependant, elle fronça les sourcils en comprenant le sens des paroles qu'avait eu Armada sur Faust. Était-ce pour inciter Amshell à lui envoyer des assassins ?
Le coeur de Cymoril fit un bond dans sa poitrine d'argent. Son aimé allait être en danger. Par sa faute ! Son souffle s'accéléra.
Non, non, tu ne peux pas faire ça. Se refugier dans la folie n'est pas une solution, ça ne l'a jamais été. Tu n'as réussi qu'à faire revenir Méphistophélès et à cause de toi, Faust a perdu l'essentiel de ses pouvoirs...
Mais Amshell n'avait pas bougé de la maison non plus. Faust ne courait encore aucun danger. Si elle s'avisait de courir jusqu'à son aimé, Armada la suivrait et s'en prendrait à lui... Elle savait qu'elle ne réussirait pas à protéger son enfant et le père de celui. Pour le moment, rester et régler son compte à Armada était la seule solution envisageable.
Elle s'envola et se posa sur le toit de la maison, trop heureuse que le si puissant Amshell n'intervienne pas. Il devait observer la scène en spectateur avec un malin plaisir ou peut-être avec intérêt.
- Leto, hurla-t-elle. Sortez d'ici !!!
Si leur combat continuait à prendre des proportions aussi dantesques, il ne resterait rien d'intact et surtout pas le refuge de cet ignoble Chevalier.
Elle se projeta sur Armada, le lacérant de ses griffes avec la même "tendresse" qu'il avait eu pour elle, lui ouvrant la gorge et l'abdomen. Elle le vit se vider de son sang avec une profonde satisfaction et, pour parachever son attaque, le jeta au bas du toit pour le voir s'écraser sur le sol.
C'est alors qu'un sentiment d'horreur absolue prit possession d'elle.
- Faust !!! hurla-t-elle dans la nuit, épouvantée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vincente Leto
Cinq Fleshes - Infiltré au Bouclier Rouge
avatar

Nombre de messages : 207
Date d'inscription : 20/01/2007

MessageSujet: Re: L'ultime refuge(?)   Lun 12 Nov - 12:56

Le combat continuait, mais l'avantage semblait aller à Armada. Vincente ruminait de rage

*Ma creature est censé être parfaite! Comment est ce qu'une creature aussi simple que cet Armada, juste bon à utiliser le feu, peu lui opposer une quelconque resistance?*

Sans pour autant entendre ce que disaient les deux protagonistes de ce combat titanesque, Vincente remarqua qu'une fois encore, le sens du vent tourna: Cymoril sembla reprendre l'initiative apres que le chyroptere ai sorti la main de son ventre.

*Qu'est ce donc que ce pouvoir? Encore une des capacité de monarque?*

"Leto, Sortez d'ici !!!"

Au milieu de ses reveries, Vincente pu cependant entendre la remarque de la Monarque. Elle s'appretait apparament à effectuer quelque chose sur le batiment! Il regarda alors Amshell avec un air amusé.

"Je crois que nous allons assister au bouquet final... Que diriez vous d'aller voir ça dehors? Je crois que notre poste d'observation n'aura bientot de poste que le nom... Je propose que nous jouions la carte "Amshell a capuré Leto avant de sortir du batiment" Si vous voyez ce que je veux dire..."

En effet, il était plus prudent desormais que Vincente semble être le prisonier d'Amshell. Si il sortait sans lui, rester à regarder le spectacle paraitrait probablement suspect aux yeux de Cymoril.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amshell
Premier chevalier de Diva
avatar

Nombre de messages : 101
Date d'inscription : 22/05/2006

MessageSujet: Re: L'ultime refuge(?)   Jeu 15 Nov - 1:13

Amshell avait observé le combat entre sa créature et celle de Vincente avec un intérêt particulier, se refusant même à intervenir directement dans l'affrontement. C'était en effet pour lui le meilleur moyen de déceler le potentiel de ces deux êtres, bien qu'il connaissait déjà assez bien celui d'Armada. De plus, la cerise sur le gateau était que Cymoril attendait selon toute vraisemblance un enfant! A cette idée, de sombres pensées vinrent éveiller le regard flamboyant d'Amshell...

*Cet enfant sera surement unique et doué de pouvoirs propres, si seulement j'avais la possibilité de l'élever auprès de Diva, il serait à coup sûr un atout indéniable et un sujet d'expérience unique!*

C'est alors que Vincente Leto s'adressa au chevalier. En effet, Cymoril venait d'ordonner au scientifique de sortir de la planque et ce dernier suggéra immédiatement à Amshell de jouer le jeu.
Réfléchissant une fraction de secondes, Amshell fit rapidement son choix. Ainsi, sans que le scientifique ne s'y attende, le chevalier lui porta un coup à la nuque ce qui eut pour effet d'assomer l'homme. Enfin, il souleva le corps de Leto, le mis sur ses épaules et sortit. Tournant alors la tête en direction de Cymoril, il lui donna ses conditions.


"Jeune monarque! Je tiens Leto alors je vous conseillerais vivement de rendre les armes! Au moindre geste suspect, je n'hésiterai pas l'exécuter."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Armada
Chyroptère Génétiquement Modifié
avatar

Nombre de messages : 92
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: L'ultime refuge(?)   Ven 16 Nov - 12:48

La peur qui habitait Armada l’empêcha de vraiment discerner l’attaque de Cymoril. Il ne put que constater qu’elle serait dévastatrice. Et comme il s’y attendait, il y perdu des plumes. Il chuta de la bâtisse sans vraiment comprendre ce qui lui arrivait. Seul le liquide chaud qui lui coulait le long de la gorge le ramena à la réalité. Il se ressaisit en plein vol pour ratterrir sur ses pieds tout en essuyant le sang de ses blessures qui se régénéraient rapidement. Il ne pourrait conserver l’apparence de Faust s’il voulait déployer sa peine puissance. Et puis la Monarque s’était déjà transformée après tout. Pourtant le dernier cri de Cymoril montrait bien que c’était efficace ! Il fallait absolument la tuer elle et son enfant à venir. Pour que plus rien ne constitue une menace pour le mutant. Un vent de flammes entoura alors Armada. Celui-ci entama le long processus qui le mènerait à sa complète transformation. Il n’y avait aucun doute sur la volonté de Cymoril à lui porter une ultime attaque. Cela se lisait déjà dans ses yeux.

« Ce petit jeu est terminé. »

Les écailles noires commencèrent à recouvrir son corps entier avant que sa morphologie ne change. Il se métamorphosa sans enlever sa tenue qui, soi-disant, résisterait à sa pleine puissance. Ses membres s’allongèrent et se garnirent de muscles saillants protégés par une épaisse cuirasse. Les nombreuses épines qui sortirent alors de son dos perforèrent son habit et Armada du retourner à une position à quatre pattes pour conserver un meilleur équilibre. Ses mains et ses pieds s’allongèrent pour constituer de puissantes expansions griffues. De même, les traits de Faust se modifièrent jusqu’à donner une gueule reptilienne noire garnie de cornes, crocs et écailles. Les naseaux de la bête soufflaient de terribles flammes dont la chaleur faisait flétrir la moindre plante. Ses yeux couleur rubis étaient fixés sur la Monarque, tandis qu’une longue et dangereuse queue venait s’enrouler autour de ses membres. Les lèvres de la créature se pincèrent en un étrange sourire. Une bête à figure humaine échappée de l’enfer. Elle ouvrit la gueule et un torrent de flammes enveloppa Cymoril. Armada déploya ses ailes et se redressa sur deux pattes, l’une de ses mains fermée et enveloppée de flammes. Il se ramassa sur lui-même et se propulsa d’un bond vers sa proie. Une colonne de feu le précéda tandis qu’il réussit à transpercer le thorax de la jeune femme. Le choc fut bref, mais la puissance déployée dans ce simple coup était titanesque. Armada ratterrit sur le toit en feu, tenant Cymoril par la gorge avec un trou béant dans la poitrine.

« Tu m’as sous-estimé, petite sœur. C’est dommage pour toi ! hun hun hun … »

La créature posa sa gueule sur la mâchoire de sa proie. Il la força à ouvrir la bouche, et les crocs d’acier d’Armada lacérèrent les lèvres de Cymoril. Avec un rire de gorge peu contenu, il commença à cracher son feu directement à l’intérieur de sa proie, lui causant d’horribles douleurs. Lentement, le feu commençait à gagner l’ensemble de sa gorge, puis il se déploya dans le thorax qui tardait à se reconstruire pour descendre toujours plus. L’attaque n’était pourtant pas mortelle … pour Cymoril.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cymoril
Furie originelle
avatar

Nombre de messages : 682
Age : 32
Localisation : quelque part
Date d'inscription : 27/04/2006

MessageSujet: Re: L'ultime refuge(?)   Ven 16 Nov - 15:37

Subitement, Cymoril ne sut plus où donner de la tête. Amshell retenait Leto prisonnier et menaçait de l'exécuter. Le scientifique gisait inconscient sur l'épaule du Chevalier de Diva. Autant pour les soupçons sur sa trahison du Bouclier Rouge. Quel "employeur" pourrait agir de cette manière ? Elle devrait en parler à Faust...
Faust... La douleur lancinante qui lui torturait le coeur reprit de plus belle. Il était arrivé quelque chose à son aimé. Au-delà de la distance, elle l'avait senti. Des larmes désolées roulèrent sur ses joues.
Cependant, avant qu'elle ne puisse bredouiller une réponse hésitante à Amshell, Armada repartit à l'attaque après avoir entamé une horrible métamorphose, une bête monstrueuse.
Un chien ou un dragon ?
Cymoril n'en avait cure et Armada non plus, manifestement. Elle ne put échapper à son attaque dévastatrice et se retrouva, pantelante, suspendue par la gorge, étouffée par le Chyroptère. C'est alors qu'il eut la perversité de vouloir la brûler de l'intérieur, crachant du feu au travers de sa bouche à elle. La douleur fut atroce. Les flammes coururent le long de sa gorge pour descendre jusqu'à son estomac, la consumant toujours plus.
Cymoril ferma les yeux. Elle s'en moquait. Si Faust n'était plus, autant mourir, autant en finir avec cette existence qui s'était étalée sur tant de siècles... Cependant, au moment où elle allait renoncer, Cymoril comprit quel était le but d'Armada, qui il cherchait à massacrer aussi sauvagement. Ce n'était pas elle, oh non... Alors elle sut aussi qu'elle ne s'appartenait plus, qu'elle ne pouvait pas décider d'en finir alors qu'elle portait l'enfant de Faust.
Ses yeux se rouvrirent, d'un éclat violet plus intense que jamais. Et un sourire sinistre retroussa les lèvres de Cymoril. Elle était en deuil mais cela ne signifiait pas qu'elle laisserait Armada la vaincre. Pour Faust, elle se devait de vivre. Ses griffes fusionnèrent en deux lames tranchantes qu'elle abattit sur Armada, l'une tranchant le bras qui la maintenait et l'autre l'éventrant du cou jusqu'au nombril. Ses ailes noires se remirent à battre de plus en plus fort. Comme cela venait déjà de se produire, une tempête se leva, soufflant la plupart des flammes d'Armada.
Cymoril n'eut pas besoin de porter une main à son ventre, elle savait que son enfant était encore vivant même s'il s'en était fallu de très peu.
- Tu es donc si enfant pour croire que les enfants naissent ou meurent par un baiser ? Ta maman ne t'a pas appris comment ils étaient fabriqués ? Il t'a déjà brûlé, comment peux-tu croire que tes stupides flammes lui seront fatales ? se moqua Cymoril, ivre de rage.
Elle chancela, le front luisant de sueur. Elle présumait trop de ses forces. Elle n'avait jamais appris à utiliser sa puissance de Monarque et il était trop tard pour y remédier. Jamais elle ne parviendrait à vaincre Armada malgré les sévères blessures qu'elle venait de lui infliger. Et dans peu de temps, elle devrait faire avec Amshell...
Cymoril étouffa un sanglot. Elle venait enfin de réaliser dans quelle horrible situation elle s'était fourrée...
Amshell... Armada...
Les paroles d'Armada lui revinrent alors en mémoire.
- C'est vous ! hurla-t-elle. Vous !!! Vous l'avez tué !!!
Vengeance ! Le mot s'inscrit en lettres de feu devant son regard fou. La folie. Quel doux et plaisant remède. Une démence sans fond...
Les serpents se redéployèrent sans qu'elle cherche à les réfreiner. Tuer...
Massacrer ceux qui s'en étaient pris à son aimé... Les réduire à néant...
En un cri déchirant, elle se jeta sur Armada et coupa son autre bras dans un geyser de sang, se déplaçant à une vitesse pratiquement indécelable, même pour un Chyroptère. Enfin, ses mains redevenues normales, elle se précipita sur son ennemi et enserrant son visage hideux entre ses doigts hurlant vengeance, elle lui brisa la nuque avant de le renvoyer au sol une nouvelle fois. Loin de ses bras tranchés...
Cymoril se détourna de lui, il en avait pour un bon moment avant de guérir. En supposant qu'il puisse guérir...
Dans un mouvement gracieux, elle s'envola pour se poser juste devant Amshell. Son bras droit prit la forme d'une épée et son bras gauche celle d'un bouclier. Des armes de chevalier pour affronter un Chevalier.
- Je vais vous tuer, déclara Cymoril, les dents serrées. Par votre faute, mon enfant sera un orphelin. Vous ne passerez pas cette nuit. Lâchez Leto et battez-vous !!!
Le monde menaçait de s'abolir une nouvelle fois, bientôt elle ne ferait plus aucun distinction entre bien et mal, entre honneur et honte. Elle se mit à trembler, un froid glacial s'insinuant dans ses membres. Non, hurla-t-elle, intérieurement, elle devait se battre, elle devait tenir et venger son amant. Elle devait... elle devait...
- Faust, gémit-elle sourdement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faust
Doctor Johanes Faustus
avatar

Nombre de messages : 122
Date d'inscription : 25/04/2007

MessageSujet: Re: L'ultime refuge(?)   Sam 17 Nov - 3:56

Les présences maléfiques se faisaient de plus en plus menaçantes au fur et à mesure que Faust s’approchait. A chaque instant, il sentait son cœur près de lâcher. Les attaques de Cymoril étaient toutes très puissantes, mais celle d’Armada rivalisaient bien avec elles. Peu à peu, il sentit une autre présence. Extrêmement puissante elle aussi, mais bien camouflée … Amshel ? Aucun doute, le Chevalier était là-bas. Et sa créature semblait le suivre partout. Le Monarque accéléra encore lorsqu’il sentit Cymoril se faire blesser par son adversaire. Puis elle repris le dessus. Chacun des coups dégageaient une horrible force destructrice, et Faust avait peur à chaque fois pour son aimée. C’est ainsi qu’il arriva sur le champ de bataille en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire. Il vit Armada se faire réduire en miette par Cymoril. Mais la jeune femme marchait étrangement, comme si elle avait à nouveau basculé dans la folie ! Impossible ! Que s’était-il donc passé ici ? Le Monarque s’approcha alors du champ de bataille, et constatant qu’Armada n’était pas encore mort, il lui entailla le corps tout le long du torse, jusqu’à révéler ce que sa cage thoracique contenait. Le sang qui s’échappait empêcherait toute résurrection malencontreuse, du moins en théorie.

Faust se dépêcha d’aller secourir sa femme, qui une fois de plus, était au bord de la folie. Au moment ou elle prononça son nom, il apparu devant elle et la serra dans ses bras, conscient que cela la surprendrait plus qu’autre chose, il l’empêcherait de bouger au mieux. Il ne fallait pas qu’elle se détruise à nouveau, pas une autre fois. Alors que sa détermination grandissait, des ailes de chair noires sortirent de son dos. Elles semblaient étinceler à la lueur du jour, et quelques zébrures rouges apparaissent, telles des cicatrices. Le Monarque saisit sa femme, et avant que Amshel n’ait pu leur causer du mal, il s’envola sur le toit de la demeure avec elle. Il la déposa en douceur sur le sol et lui vola un baiser.

« Cymoril, je suis là. »

Il jeta un regard courroucé vers Amshel et Armada étendu au sol et se retourna vers on aimée.

« Nous ne serons donc jamais en paix … »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cymoril
Furie originelle
avatar

Nombre de messages : 682
Age : 32
Localisation : quelque part
Date d'inscription : 27/04/2006

MessageSujet: Re: L'ultime refuge(?)   Sam 17 Nov - 5:46

Cymoril hurla d'abord de rage lorsqu'on l'emporta loin de son adversaire. Elle devait y retourner, elle devait se battre. Elle devait tuer Amshell comme il avait tué Faust.
- Laissez-moi, hurla-t-elle en se débattant comme une furie. Je dois le tuer ! Il a tué celui que j'aimais ! Laissez-moi !!!
C'est alors que Faust l'embrassa. Elle savoura ce baiser si doux après tant de souffrances.

Faust l'embrassa ?!

Impossible ! Faust était mort, assassiné dans son sommeil, elle l'avait senti malgré la distance. Elle le contempla, les yeux écarquillés, blême. Se tenait-elle face à son fantôme ? Non, les fantômes n'existaient pas. Son visage se fit soudain méfiant. Ce n'était peut-être pas lui. Mais un coup d'oeil lui apprit qu'Armada gisait toujours sur le sol là où elle l'avait projeté. Peut-être encore plus amoché...
- Si tu n'es pas Armada, si tu n'es pas un fantôme... Alors, se pourrait-il... se pourrait-il...
Non, il était réel. Elle le sentit en caressant son visage tant aimé. Et c'était lui, c'était bien lui...
En un instant, sa folie l'abandonna, la laissant faible et tremblante.
- Tout est de ma faute, mon amour. J'ai senti la présence lointaine d'Armada alors que nous dormions. Et je me suis dit, je me suis dit qu'il fallait que j'agisse pour t'épargner un nouveau combat. Mais je n'avais pas pris garde à Amshell...
Elle entoura Faust de ses bras, n'arrivant toujours pas à croire qu'un tel bonheur fut possible. Elle s'affaissa contre lui, la bataille avait été si rude...
- Il faut sauver Leto, mon amour. Il a été enlevé par Amshell et tu sais bien qu'il possède bien trop de connaissances dangereuses.
Elle se blottit davantage encore contre lui et lui chuchota à l'oreille, toute émue.
- Et j'attends un enfant.
Ses yeux se fixèrent avec angoisse sur Faust, attendant sa réaction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faust
Doctor Johanes Faustus
avatar

Nombre de messages : 122
Date d'inscription : 25/04/2007

MessageSujet: Re: L'ultime refuge(?)   Sam 17 Nov - 11:35

Faust ramena doucement Cymoril contre lui. Un enfant ?! Cette nouvelle était annonciatrice d’un futur sans nuages. Voilà que celle qu’il aimait lui donnait ce qu’il désirait le plus au monde. Le Monarque était aux anges, tel qu’il faillit en oublier que leurs ennemis se trouvaient encore ici …Et Cymoril ne savait rien de ce qui s’était déroulé dans la cabane en bois. Et bien qu’elle ne soit pas si éloignée que ça du combat, il y avait fort à parier que Morio se soit échappé.



« Ils n’y sont pour rien, ma dame. Ce Morio nous a poursuivi et il a tenté de me tuer. Mais il nous faudra faire attention, la prochaine fois, il ne se trompera pas. Et il faut que notre enfant reste à l’abri … Je … je suis … si heureux, Cymoril. Je t’aime … »



Et il l’embrassa à nouveau. Il flottait sur un petit nuage, et il devrait en descendre bien vite pour mettre un terme à ce conflit …Tout d’abord, sauver Leto. Il avait sûrement été capturé pour ses connaissances, et c’était lui qui avait créé les êtres qu’ils étaient devenus. Il fallait donc à tout prix éviter qu’il ne tombe entre les mains d’Amshel. Faust relâcha Cymoril en douceur et s’éclipsa avec un sourire angélique. Il réapparu devant Amshel et saisit Leto.



« Je vous sais capable de résister à un Monarque, Amshel, ainsi je ne fais que vous soulager de ce petit fardeau. »



Et il revint aux côtés de Cymoril. Il la saisit dans ses bras et disparu dans les airs, Leto dans les bras. Il enjoint sa compagne de le suivre sans tarder, avant qu’Armada ne se relève de ses blessures. Il faudrait désormais éviter cet individu. Il était trop dangereux de laisser Cymoril et l’enfant à venir seuls face à lui. La prochaine fois, Faust l’éliminerait pour de bon. En effet, le Monarque savait que les blessures infligées au mutant ne le tueraient pas, pourtant, elles auraient du tuer un être tel qu’un Chevalier. Il n’avait donc pas révélé toute sa puissance. Ce point de vue causa des frissons à l’alchimiste. Il semblait bien qu’Armada constituerait un obstacle difficilement surmontable …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'ultime refuge(?)   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'ultime refuge(?)
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» SOS POUR DEUX CANICHES + 10 ANS REFUGE (11)ADOPTES
» Caniche abricot, 5 ans, refuge de fontorbe (17) ADOPTE
» Appel aux dons sauvetage canichous Refuge de Fontorbe
» Louba canichou (ex du refuge de Tabanac) s'en est allé
» SAXO X CANICHE 13 ANS REFUGE FERME BIENTOT (25)- ADOPTE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Twilight Destiny :: France :: Campagne-
Sauter vers: